Menu Galerie Beaux Arts

Beb Deum

Pour accéder au catalogue complet, merci de vous identifier ou de créer un compte

Né en 1960, Beb-deum sort diplômé en 1980 des Arts Appliqués à Paris et commence à collaborer au magazine Métal Hurlant en tant qu'auteur de bandes dessinées, tout en travaillant en qualité d'illustrateur pour la presse, l'édition et la publicité.
Impregné des années 30 et 50, influencé par la BD italienne et la culture japonaise, fasciné par Moebius et Kafka, Beb-deum a basculé dans la science fiction sans le vouloir, en créant des univers parallèles à partir de son quotidien. Ses images sont le révélateur de son rapport au monde - centré sur l'humain dans sa multiplicité et sa fragilité.
Le travail qu'il réalise ces dernières années sur le corps métis s'est affirmé, sur le fond comme sur la forme, au moyen du numérique, outil d'hybridation par excellence. Ce qui n'était qu'une introspection sur l'individu en marge désireux de se socialiser (sujet autobiographique récurrent de ses premiers livres), s'est mué au milieu des années 90, par l'apport des nouvelles technologies, précédé d'une série de voyages fondateurs (résidences à Tokyo puis Kyoto/Villa Kujoyama, Bangui/Alliance française, Brasilia/Alliance française, séjours en Inde, Malaisie, Singapour, Égypte, Chine, Laos, Cuba...) en un questionnement sur l'individu confronté au monde, en une préoccupation affichée sur le métissage.
Parmi ses oeuvres, on citera : L'Album (Les Humanoïdes associés, 1987), Région étrangère (avec Jean-Pierre Dionnet, Les Humanoïdes associés, 1988), Bürocratika (Les Humanoïdes associés, 1989), Ma vie est un bouquet de violettes (avec Jean-Pierre Dionnet, Albin Michel, 1992), La théorie des dominos (Casterman, 1997), Éloge de la moue (Éditions H. Chantereau, PMJ éditions, 1999), PK12 (Le Rouergue, 2003), Brasilia, Ventura Ventis (livre collectif, Les Requins Marteaux, 2005), Face Box (monographie, Delcourt, 2008.
Ses dernières expositions eurent lieu au Musée de la Halle Saint Pierre à Paris et à la Maison Folie Wazemmes à Lille.